3 bonnes raisons de visiter la ville d’Ushuaïa en Argentine

Ushuaïa est la ville la plus australe du continent américain. Elle figure parmi les destinations qui font rêver les voyageurs. De par son emplacement, à plus de 3 000 km de la capitale argentine Buenos Aires, elle n’est pas souvent incluse dans la liste des destinations visitées par les visiteurs. Pourtant, elle dispose de nombreux trésors à découvrir. Voici donc trois bonnes raisons de visiter cette ville du bout du monde.

 

Explorer le canal de Beagle

Faire la descente des eaux sinueuses du canal de Beagle est un incontournable au cours d’un voyage à Ushuaïa. En réalité, ce canal relie l’Atlantique et le Pacifique. Cette aventure permet, entre autres, d’admirer un somptueux paysage côtier et une faune remarquable. La plupart des visiteurs optent donc pour une navigation en catamaran pour profiter de cette escapade particulière. Cependant, au port, un grand nombre de compagnies proposent une variété de tarifs et bateaux permettant de visiter le canal de Beagle.

Au cours d’une navigation d’environ 3 heures, l’on se donne l’occasion d’apprécier les essentiels du site à savoir l’île aux pingouins, le Phare des Éclaireurs ou encore l’île du fort du bout du monde. En optant pour un catamaran, la navigation sera plus tranquille et lente. En parcourant plusieurs îles du canal, il est possible de voir des lions de mer, cormorans, diverses espèces d’oiseaux marins ou encore des pingouins. C’est aussi le moyen idéal d’admirer une superbe vue sur les montagnes dominant la ville et la côte chilienne juste en face. L’aventure sera de taille au cours de votre séjour en Argentine à partir de cette aventure.

Visiter le parc national de la Terre de Feu

Le parc national de la Terre de Feu est un sanctuaire de la nature à absolument explorer à Ushuaïa. C’est un trésor de nature bordant le canal de Beagle. Il s’étend à 12 km à l’est de la ville sur 63 000 ha. Cependant, seulement 2 000 ha sont accessibles aux visiteurs. Mais avant de réaliser des randonnées inoubliables sur le site, il est obligatoire de payer un droit d’entrée, notamment au dernier arrêt en bordure du canal. Créé en 1960, il vise à préserver un milieu naturel sub-antarctique. Pour accéder au parc, il suffit de suivre la route Ruta 3 qui est la partie australe de la route panaméricaine. Il est possible d’emprunter un minibus ou un bus privé ou collectif, ou encore un train touristique pour atteindre le parc.

 

Au cours d’un trek dans cet havre de paix, les visiteurs ont la possibilité de choisir entre une dizaine de sentiers aménagés et balisés. Ces derniers donnent la possibilité d’admirer les lacs Roca et Negra, la côte du canal Beagle, les îles Redonda et Estorbo, des rivières, étangs, des forêts, la faune et la flore de nombreux écosystèmes. Si les visiteurs choisissent de rester pour plusieurs jours dans le parc, des emplacements de campings traditionnels sont accessibles pour bivouaquer. Pour profiter du parc, il est possible d’explorer le canal Beagle en kayak ou en canoë. Sinon, l’hélicoptère est le meilleur d’observer le parc du ciel.

Rencontrer les manchots de Magellan sur l’île Martillo

L’île Martillo est un îlot localisé sur le canal de Beagle à proximité de la ville d’Ushuaïa. Un grand nombre de compagnies proposent la traversée vers cette petite île. Une heure et demie suffit pour atteindre ce petit bout de terre sauvage qui est célèbre son importante population de manchots de Magellan. Ces derniers s’y reproduisent et pondent entre mars et octobre. Une fois sur le quai de l’île, il suffit de rejoindre la plage pour apprécier l’observation de ces magnifiques petits oiseaux ressemblant à de petites peluches. Les voyageurs pourront y voir de plus près des centaines de manchots en train de sécher sur la plage de galets après une baignade dans la mer.

 

Il faut toutefois savoir qu’il est interdit d’y courir, toucher ou nourrir ces créatures une fois sur place. C’est plutôt le moment idéal pour sortir les appareils photo et prendre autant de clichés pour immortaliser le moment. Au cours d’une visite guidée, les voyageurs seront emmenés à l’intérieur de l’île pour découvrir la reproduction de ces remarquables créatures. C’est l’endroit où découvrir les bébés manchots. Pour votre information, à part les manchots de Magellan, d’autres espèces de manchots sont présents sur l’île Martillo, notamment le manchot Papou doté d’un plumage blanc sur le ventre et noir sur le dos, et muni d’un bec ainsi que de pattes orange. Il y a aussi le manchot empereur reconnaissable à son dos et sa tête noirs, son ventre blanc et le haut de la poitrine jaune clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *