Quelle formation choisir en transport et logistique

Les activités relatives au transport et à la logistique sont présentes partout. Afin d’optimiser les coûts et la gestion globale des produits, désormais, presque toutes les sociétés ont leur propre service de logistique. Que ce soit dans le public ou dans le privé, dans le domaine militaire, dans l’industrie, dans le commerce, et même dans l’humanitaire, toutes les entreprises sont concernées. Le secteur transport et logistique fait partie des secteurs porteurs. Les recrutements y sont nombreux et de nouveaux métiers font leur apparition, comme les supply chain manager. Alors, quelle formation choisir pour exercer ces métiers ?

 

Avant le bac

Pour les individus qui n’ont pas le bac et qui souhaitent intégrer la filière transport et logistique, plusieurs formations existent. On peut s’orienter vers un CAP d’agent d’entreposage et de messagerie, vers un BEP en logistique et commercialisation, ou encore vers un Bac professionnel logistique. Quelle que soit la formation choisie, des compétences de cariste sont également requises.
L’évolution dans le secteur est favorisée à condition de détenir un Bac pro. Dans ce cas, on peut alors envisager de devenir responsable d’entrepôt ou chef magasinier, entre autres…

Les métiers du magazinage

Grâce aux formations mentionnées ci-dessus, il est possible de devenir agent de magazinage ou encore magasinier cariste. Leurs missions sont la réception des marchandises, le contrôle des étiquettes ainsi que l’organisation du stockage ou du déstockage. Ils travaillent sous l’autorité d’un chef d’entrepôt. Être magasinier exige une bonne condition physique, mais également beaucoup de rigueur. En outre, une connaissance des outils informatiques est requise. En effet, aujourd’hui, tout est géré grâce aux ordinateurs.
En plus de ces missions, le magasinier cariste est capable de conduire des engins.

Après le bac

Pour les bacheliers, plusieurs formations existent en transport et logistique.

Devenir responsable d’entrepôt ou chef de quai

Les principales missions du responsable d’entrepôt sont l’encadrement des équipes et la coordination des actions. Le responsable d’entrepôt doit à la fois optimiser les coûts et donner satisfaction aux clients. Pour ce faire, il doit maîtriser son terrain, ses machines et les règles relatives à la sécurité. Les qualités d’un responsable d’entrepôt sont :

  • le management, qui implique de l’autorité et un bon relationnel;
  • la gestion (savoir gérer son budget et, donc, ses stocks);
  • des compétences en informatique.

Pour devenir responsable d’entrepôt, il faut avoir un DUT en gestion logistique et transport ou un BTS transport. On peut également s’orienter vers le titre professionnel TSMAL (technicien supérieur en méthodes et exploitation logistique).
Le métier de chef de quai est quasiment similaire au métier de responsable d’entrepôt. Cependant, le chef de quai peut, lui, exercer au sein d’une gare ou d’un aéroport, puisqu’il est spécialisé dans le secteur de la messagerie et du transport express. Le chef de quai peut facilement devenir cadre d’exploitation. Les formations conseillées pour devenir chef de quai sont le Bac pro en exploitation des transports, le Bac pro en logistique ainsi que le BTS transport.

Devenir gestionnaire des stocks

Être gestionnaire des stocks, c’est être garant des stocks, qu’il s’agisse des matières premières ou des produits finis. Le gestionnaire des stocks collabore avec les unités de production, avec les départements commerciaux et avec les clients. Il doit donc disposer d’un bon relationnel et avoir le sens du service. Là encore, la maîtrise de l’outil informatique est indispensable. Pour exercer le métier de gestionnaire des stocks, il y a plusieurs options : deux bac pro (logistique et exploitation des transports), deux DUT (gestion logistique et transport ou QLIO). On peut aussi se diriger vers l’ISTELI, un institut qui propose un certification en tant que responsable production transport logistique.

Devenir responsable logistique

Le responsable logistique (ou supply chain manager dans sa version anglophone) a la responsabilité des stocks mais également de toutes les étapes liées à la logistique. Il doit surveiller les commandes et les arrivées de matières premières, mais aussi toute la production, l’emballage, le stockage, jusqu’à la livraison au client. Le responsable logistique veille à chaque rouage de la chaîne, afin de rentabiliser l’activité. Ce métier polyvalent exige du sérieux, de l’organisation, un bon relationnel et de la réactivité. Les formations idéales sont le DUT QLIO (Qualité, logistique industrielle et organisation), la licence professionnelle en logistique globale, la licence professionnelle en management logistique, le master en logistique. On peut également s’adresser à des établissements dédiés (AFT-IFTIM, ESLI, IML). Enfin, des écoles d’ingénieurs et des écoles de commerce proposent dorénavant des cursus spécifiques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *