Comment cumuler les primes de travaux écologiques?

Les travaux écologiques regroupent les travaux d’isolation, de rénovation des systèmes de chauffage, d’installation de système de production d’énergie… visant à obtenir une maison qui respecte l’environnement. Ceux-ci permettent de réduire la consommation d’énergie, donner plus de valeur et de confort à la maison mais surtout de bénéficier de financement travaux de rénovation et des primes. En mettant en place ces dispositifs d’aides ou de crédits d’impôts, c’est surtout pour encourager les propriétaires des maisons à avoir une vision écologique.

Les primes des travaux écologiques

credit-impot2La prime travaux écologiques désigne les récompenses données aux habitations réalisant des travaux de rénovation énergétique. Les travaux concernent surtout l’isolation des toitures, des radiateurs, du plancher chauffant hydraulique, des terrasses, du robinet thermostatique, du chauffe-eau,… Les propriétaires ainsi que les locataires permanents qui souhaitent obtenir cette prime doivent faire appel aux professionnels Reconnus Garants de l’Environnement pour réaliser les travaux. Ces derniers utilisent des équipements conformes. Ce sont les fournisseurs en énergie qui octroient la prime. Ainsi, il faut suivre quelques étapes notamment faire une demande, envoyer les factures des travaux à effectuer auprès de l’établissement choisi dans un délai de six à dix mois et attendre la validation.

Cumulation de primes obtenues dans les travaux écologiques

Les primes obtenues dans les travaux énergétiques sont cumulables à certaines aides à savoir le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE, l’éco-prêt à taux zéro et la réduction du tva 5,5%. La première aide CITE est celle qui a remplacé le crédit d’impôt pour le développement durable ou CIDD. Elle est accessible à tout le monde et dispose de deux taux. Elle est de 8 000 € pour une seule personne, 16 000 € pour un couple avec 400 € pour chaque enfant à charge. L’éco-prêt à taux zéro est obtenu grâce aux banques. En effet, nombreuses banques peuvent en octroyer à condition de réaliser deux travaux différents dans le but de réduire la consommation d’énergie. L’éco-prêt peut ainsi plafonner jusqu’à 20 000 €. Ceci doit être remboursé dans un délai de 10 ans. Enfin, concernant le taux de TVA réduit à 5,5%, il est créé par l’Etat dans son Plan de rénovation énergétique. En effet, il touche l’achat des matériels et le coût de la main d’œuvre. Toutefois, pour en bénéficier de ces aides et cette cumulation, il est impératif de faire réaliser les travaux par un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *